samedi 14 novembre 2009

Armoiries de la Maison d'ARGENTEAU


Henry d'Argenteau, chevalier, 1224

D'argent fretté de gueules à 3 fasces de même.



Reynaldus de Erkenteel, 1338

Ecu à une croix chargée de 5 coquilles et cantonnée de 4 croisettes tréflées au pied fiché.



Renardus de Argenteal, 1347

Ecu à une croix chargée de 5 coquilles et cantonnée de 12 croisettes recroisetées au pied fiché.



Jean d'Argenteau, 1370-1395

D'azur à une croix d ’or chargée de 5 coquilles de gueules. Casque d'or. Cimier : un buste barbu, vêtu d'azur, le dos marqué d'une croix d'or, terminé en volet, et coiffé d'un chapeau, légèrement aplati de gueules, garni de 4 boules de sable, soutenant chacune un petit plumail du même, 2 au bord, 2 sur la coiffe du chapeau.



Renier d'Argenteau, sire de Houffalize, 1387

Ecu à une croix chargée de 4 coquilles et en coeur d'un fermail rond, cantonnée de 12 croisettes simples. Cimier : une tête barbue coiffée d'un chapeau.



Guillaume-François, comte d'Argenteau, 1684

Ecu à une croix chargée de 5 coquilles et cantonnée de 20 croisettes recroisetées. L'écu sommé d'une couronne à 9 perles. Cimier : un buste, vêtu de l'écu, coiffé d'un chapeau d'abbé.
Tenants : 2 hommes sauvages appuyant leurs massues sur l'épaule extérieure.



Famille d'Argenteau, 18ème S

D'azur à la croix d'or, chargée de cinq coquilles de gueules, cantonnée de vingt croisettes recroisettées au pied fiché. Cimier : un buste d'homme habillé aux émeaux de l'écu, couvert d'un chapeau de cardinal aux floches pendantes de gueules. Couronne : à cinq fleurons. L'écu placé sur un manteau de pourpre bordé, frangé, cousu d'or et fourré d'hermine.


2 commentaires:

alban56 a dit…

Le dessin du blason d'Henry d'Argenteau présente un écu "fascé" et non à 3 fasces.

bbm a dit…

Effectivement, vous avez raison.

J'ai trouvé la description "D'argent fretté de gueules à 3 fasces de même" dans :
La Belgique héraldique: recueil historique, chronologique, généalogique et biographique complet de toutes les maisons nobles, de Charles Emmanuel Joseph Poplimont, 1863, p 219.

Mais j'ai vu le sceau dans :
Histoire de la seigneurie d'Argenteau, de Eugène Poswick, p 13. Et ce sceau est "fascé de six pièces et fretté dans trois".

J'ai donc préféré dessiner un blason "fascé".