samedi 14 novembre 2009

Armoiries de la Maison d'AVRANGE

Etienne d'Avrange, sieur de Noisseville, 1734

D’azur au chevron brisé par la pointe d’or, accompagné de trois besants du même.
(Armes anciennes de la famille selon J.A. Georgel).



Jean-François d'Avrange du Kermont, chevalier de l'empire par lettres patentes en mai 1808

D'azur au chevron d'or, brisé par la pointe, accompagné de trois besans du même ; à la champagne de gueules chargée du signe des chevaliers légionnaires.



A la Restauration, il reçut des lettres de noblesse le 31 janvier 1818 avec règlement d'armoiries :

Coupé ; au I d'azur au chevron d'or, accompagné de trois besants du même, 2, 1 ; au II d'argent, à la barre de sinople, chargée d'un cheval courant d'argent et accompagnée de deux épées de gueules.



Jean-François-Eugène d'Avrange du Kermont, baron d'Avrange du Kermont et de l'Empire (décret du 4 décembre 1813)

D'azur au chevron d'or, brisé par la pointe, accompagné de trois besans du même ; au franc-quartier des barons militaires au 9ème de l'écu.
(Armes Empire hypothétiques, descriptif non trouvé dans les armoriaux).



Dès la seconde Restauration, il recevra le titre de baron héréditaire avec règlement d'armoiries (lettres patentes du 28 novembre 1815) :

Coupé, au 1er d'azur, au chevron d'or accompagné de trois besants du même ; au II d'argent, à une barre de sinople, chargée d'un cheval courant et contourné aussi d'argent.



François d'Avrange d'Haugeranville, baron de l'empire par lettres patentes du 10 septembre 1808.

Ecartelé : au 1er, d'azur au chevron d'or accompagné de trois pommes pommes de même 2 et 1 ; au 2e, des barons militaires ; au 3e, de gueules à la cuirasse d'argent posée en fasce et surmontée d'un casque du même ; au 4e, d'azur à deux épées d'or en sautoir, les pointes en haut, cantonnées en chef d'un soleil du même, en flancs et en pointe de trois étoiles d'argent.





3 commentaires:

alban56 a dit…

Le blasonnement et le dessin des armes de François d'Avrange d'Haugeranville ne correspondent pas :

- Sur le dessin on voit des pommes et non des pommes de pin.

- Le blasonnement du 4e quartier est erroné car on n'utilise pas le terme "cantonné" pour un sautoir mais "accompagné".

Enfin une petite remarque concernant la position des épées dans les armes de Jean-François d'Avrange du Kermont. N'est-il pas nécessaire de préciser qu'elles sont posées en barre ?

bbm a dit…

Concernant le blason de François d'Avrange d'Haugerangeville, la description du premier quartier diverge selon les sources : Riestap met des champignons, Révérend des pommes de pin et Georgel des pommes. J'ai mis des pommes car c'est ce qui ressemble le plus au blasonnement ancien de cette famille.

Pour le descriptif, j'ai repris le texte de l'armorial du premier empire de Révérend. Riestap utilise effectivement le terme "accompagné".

Pour ce qui est de la position des épées du dernier blason, il faut que je précise le texte car les épées sont effectivement posées en barre.

Anonyme a dit…

très intéressé par vos sources, je suis un descendant, mais d'où et de quels documents authentiques sortez vous ces armes ? merci de me l'indiquer
philippedavrange@gmail.com